Logo du Crématorium De Champigny-Sur-Marne

La Crémation

Une tradition ancienne

La crémation est une tradition ancestrale qui était solidement implantée dans diverses civilisations : toute l’antiquité grecque et latine brûla des corps et les civilisations orientales y sont restées attachées depuis les temps les plus anciens.
Longtemps pratiquée en France, elle fut presque complètement abandonnée vers le IVème siècle ; un capitulaire de Charlemagne en interdira totalement la pratique.
Ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que la crémation devint à nouveau une pratique reconnue et légalisée, avec une délibération du 16 février 1883, qui charge l’ingénieur en chef Bartet et l’architecte Formigé de construire le crématorium du Père Lachaise. La loi du 15 novembre 1887 autorise le libre choix du mode de sépulture.

 

Aujourd'hui la crémation

En France, en 2015, le taux de crémation est de 35%, avec des fortes disparités régionales. A Paris, la crémation est choisie dans près de 50% des cas. Le choix de la crémation est aujourd’hui ancré dans les mœurs comme le prouvent de nombreux sondages d’opinion : une personne sur deux ferait ce choix . La France ne fait pas figure d’exception dans le paysage européen où l’on constate une hausse constante, avec de grands écarts entre les pays du Nord et ceux du Sud mais qui tendent à diminuer. Dans notre pays, le taux augmente chaque année, modifiant progressivement les habitudes et familiarisant les Français avec de nouveaux repères : jardin cinéraire, columbarium, etc.
Le législateur a pris en compte cette évolution sociétale et la Loi du 19 décembre 2008 donne un statut aux cendres et encadre leur destination. Le crématorium est ainsi devenu un espace de cérémonie important pour les familles qui sont dans l’attente d’un accompagnement au moment de l’organisation des obsèques d’un proche.
Au crématorium de Champigny sur Marne, ce sont plus de 1300 familles qui nous ont fait confiance en 2014.